A la une

Plus de 700 chercheurs appellent leurs collègues à dénoncer le programme européen de recherche militaire

Par
vendredi 6 juillet 2018
Miniature

Le Conseil d’Administration de Sciences Citoyennes a fait le choix au printemps 2018 de rejoindre la coalition « Ban Killer Robots » contre le développement des robots autonomes, dans l’armement notamment. Avec l’essor fulgurant de l’Intelligence Artificielle, les moyens de recherche mis à disposition par les Etats, Agences, Industries sont démesurés, et attirent nombre de chercheurs. Les projets de recherche laissent imaginer des perspectives dignes des meilleurs scénarios d’anticipation, pour le meilleur… et pour le pire. Parmi ces perspectives ouvertes, les travaux sur les robots autonomes laissent particulièrement sceptiques, et interrogent sur la responsabilité des équipes engagées, sur leur capacité à anticiper les dérives dans le domaine militaire. C’est dans ce contexte libéral et frénétique que la coalition internationale a vu le jour en 2013. Le développement exponentiel de ces robots et machines pose un nombre important de problèmes légaux, éthiques, géopolitiques, techniques… et ne peut qu’accentuer les fortes tensions internationales. Certains pays ‘militaristes’ soutiennent un effort de recherche inédit pour développer un arsenal d’armes autonomes. Donner la possibilité à une machine de décider qui a droit de vie ou de mort sur le terrain ne nous semble pas acceptable. La coalition réclame d’instaurer un Traité International pour réguler et légiférer sur cette voie irresponsable et mortifère. Les grandes sociétés informatiques sont aussi encouragées à s’engager publiquement contre ces armes autonomes.

Sciences Citoyennes participe également à l’appel de l’ENAAT (réseau européen contre le commerce des armes) puisque l’Union Européenne devait voter jeudi 28 juin un budget sans précédent de 13 milliards d’euros pour la recherche militaire en Intelligence Artificielle. Voir communiqué joint.

Sciences Citoyennes est à ce jour la seule ONG française, mais invite ses partenaires à nous rejoindre!

Voir le site de la coalition

Plus de 700 chercheurs appellent leurs collègues à dénoncer le programme européen de recherche militaire

Par
vendredi 6 juillet 2018
Miniature

Le Conseil d’Administration de Sciences Citoyennes a fait le choix au printemps 2018 de rejoindre la coalition « Ban Killer Robots » contre le développement des robots autonomes, dans l’armement notamment. Avec l’essor fulgurant de l’Intelligence Artificielle, les moyens de recherche mis à disposition par les Etats, Agences, Industries sont démesurés, et attirent nombre de chercheurs. Les projets de recherche laissent imaginer des perspectives dignes des meilleurs scénarios d’anticipation, pour le meilleur… et pour le pire. Parmi ces perspectives ouvertes, les travaux sur les robots autonomes laissent particulièrement sceptiques, et interrogent sur la responsabilité des équipes engagées, sur leur capacité à anticiper les dérives dans le domaine militaire. C’est dans ce contexte libéral et frénétique que la coalition internationale a vu le jour en 2013. Le développement exponentiel de ces robots et machines pose un nombre important de problèmes légaux, éthiques, géopolitiques, techniques… et ne peut qu’accentuer les fortes tensions internationales. Certains pays ‘militaristes’ soutiennent un effort de recherche inédit pour développer un arsenal d’armes autonomes. Donner la possibilité à une machine de décider qui a droit de vie ou de mort sur le terrain ne nous semble pas acceptable. La coalition réclame d’instaurer un Traité International pour réguler et légiférer sur cette voie irresponsable et mortifère. Les grandes sociétés informatiques sont aussi encouragées à s’engager publiquement contre ces armes autonomes.

Sciences Citoyennes participe également à l’appel de l’ENAAT (réseau européen contre le commerce des armes) puisque l’Union Européenne devait voter jeudi 28 juin un budget sans précédent de 13 milliards d’euros pour la recherche militaire en Intelligence Artificielle. Voir communiqué joint.

Sciences Citoyennes est à ce jour la seule ONG française, mais invite ses partenaires à nous rejoindre!

Voir le site de la coalition

Compétitivité industrielle ou enjeux sociétaux ?

Par
jeudi 7 juin 2018
Miniature

Réaction d’une coalition d’organisations de la société civile  à la proposition de la commission européenne pour le programme FP9.

Merci de nous faire savoir si vous souhaitez que votre organisation soit signataire.

Dans sa proposition pour le futur neuvième programme-cadre Recherche & Innovation (R&I) appelé Horizon Europe, la Commission Européenne suggère d’inclure la « compétitivité industrielle » dans les objectifs et dans le nom du deuxième futur pilier « challenge global ». Ce serait une profonde erreur.

Lire la suite…

Citizen Conventions are needed to define European research.

Par
vendredi 12 janvier 2018
Miniature

Europe’s next budget for research-funding could reach €120-billion for the coming seven years. The European Parliament will vote in 2019 on its allocation in the next Research Framework Programme (FP9). Once again, most of that money will be granted to multinational companies, unless…

Sciences Citoyennes and Global Health Advocates, supported by a coalition of European non-governmental organisations (NGOs), have succeeded in convincing of the need for revitalisation of European democracy. The goal can only be achieved through the political engagement of citizens. Lire la suite…

Des conventions de citoyens pour définir la recherche européenne

Par
vendredi 8 décembre 2017
Miniature

120 milliards d’euros. C’est la somme que l’Union européenne pourrait engager dans les politiques de recherche et d’innovation pour les 7 années à venir. En 2019, le Parlement européen votera le futur Programme Cadre (FP9) qui définit la façon dont ce budget sera distribué. Encore une fois, cet argent ira principalement aux multinationales sauf si…
Sciences Citoyennes et Global Health Advocates, soutenus par une coalition d’ONG européennes, arrivent à convaincre qu’une revitalisation démocratique de l’Union européenne est nécessaire. Pour cela, il n’y qu’un seul moyen: engager politiquement les citoyens. Lire la suite…

Un manuel (en anglais) pour que les ONG participent au programme Horizon 2020

Par
mercredi 17 septembre 2014
Miniature

Nous considérons important que les ONG saisissent les opportunités que le programme européen de recherche Horizon 2020 leur offre. Notre brochure (en anglais) vise à donner une courte introduction pratique aux ONG sur la façon de participer à des projets Lire la suite…

La FSC participera à la conférence « 10-year EFSA controversy: Time to tackle industry bias and reclaim food safety! » le 12 novembre 2012 à Parme

Par
mardi 6 novembre 2012
Miniature

Citizens' ConferenceLa Fondation Sciences Citoyennes sera présente à la conférence citoyenne réunissant plusieurs dizaines d’ONG européennes à Parme, siège de l’ l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire (AESA/EFSA), les 12 et 13 novembre. Ce rassemblement se déroule parallèlement à la célébration officielle des 10 ans d’existence de cette agence « indépendante »  dont les règles de fonctionnement doivent être réexaminées par la Commission Européenne début 2013.

Lire la suite…

FSC et Horizon 2020

Par
lundi 10 septembre 2012
Miniature

Horizon 2020, le futur programme cadre recherche et innovation de la Commission Européenne, rentre dans une phase décisive de négociation avec le Parlement européen.
FSC et d’autres ONGs se battent depuis plus d’un an pour un programme plus juste et plus écologique.

Lire la suite…

« Collective wisdom », an interview with Claudia Neubauer, FSC

Par
vendredi 22 juin 2012
Miniature

Fondation Sciences Citoyennes wants science to be closer to the real concerns of citizens. In Paris, Tania Rabesandratana spoke with the organisation’s director Claudia Neubauer about her fight for unbiased, participatory research.

Science in Society was Framework 7’s funding programme dedicated to reflection and debate on science and technology in our society. It had a budget of €330 million for 2007-13, but the programme has been axed in the proposal for Horizon 2020, the follow-up to Framework 7 for 2014-20. Fondation Sciences Citoyennes, a French not-for-profit association, is among those who are fighting to reverse the programme’s removal. The organisation, founded in Paris in 2002 by a group of researchers, has urged the European Commission to create a comparable funding stream for Horizon 2020 with a €1-billion budget, or 1.25 per cent of the proposed €80bn total budget.

Lire la suite…

Faisons évoluer la politique de recherche européenne…

Par
mardi 15 mai 2012
Miniature

Depuis avril 2011, une alliance informelle d’ONG européennes s’est formée autour du nouveau programme cadre de recherche et d’innovation, Horizon 2020. Dès son début, FSC y est activement impliquée. L’alliance co-organise avec des membres du parlement européen une table ronde sur la place des citoyens, de la société civile et des bien publics dans le programme Horizon 2020 qui se tiendra le jeudi 7 juin entre 12h00 et 15h00 au Parlement européen (en anglais).

Lire la suite…

Signez la lettre ouverte contre les projets de financement de la recherche proposés par la Commission européenne

Par
lundi 25 juillet 2011
Miniature

Plus de 100 organisations de chercheurs et de la société civile ont envoyé une lettre ouverte à la Commission européenne concernant le cadre stratégique commun pour le financement de la recherche (2014-2020). Lire la suite…

Des scientifiques et des ONGs critiquent les projets de financement de la recherche de la Commission européenne

Par
mercredi 29 juin 2011
Miniature

Plus d’une centaine d’organisations  de chercheurs et de la société civile de toute l’Europe – dont la FSC – s’alarment de ce que les projets préparatoires de la Commission Européenne pour le cadre stratégique commun sur le financement de la recherche (2014-2020) ne permettent pas de relever les défis que les sociétés européennes doivent affronter aujourd’hui, et en appellent à un programme de recherche européen qui soit orienté en fonction des besoins de la société et de l’environnement plutôt que des intérêts des grandes entreprises Lire la suite…

FSC a participé à la consultation sur le livre vert du financement de la recherche et de l’innovation européenne

Par
jeudi 26 mai 2011
Miniature

Entre le 19 février et 20 mai 2011, la Commission Européenne a ouvert une consultation sur le livre vert du financement de la recherche et de l’innovation européenne dans le cadre d’un futur Common Strategic Framework Lire la suite…

Politique de recherche européenne : Une alliance d’ONG propose des amendements au 7ème PCRD

Par
mardi 13 septembre 2005
Miniature

Le « European Science Social Forum » est une alliance d’ONG et de personnes souhaitant réorienter la politique européenne de recherche au service d’une société solidaire, soutenable et juste. Ce réseau a été lancé après les forums sociaux européens de Paris et de Londres par des ONG telles que Greenpeace, la Fondation Sciences Citoyennes, l’International Network of Engineers and Scientists, Genewatch, etc. Lire la suite…

Vers une autre politique de recherche européenne

Par
jeudi 1 septembre 2005
Miniature

Le « European Science Social Forum » est une alliance d’ONG et de personnes souhaitant réorienter la politique européenne de recherche au service d’une société solidaire, soutenable et juste. Ce réseau a été lancé après les forums sociaux européens de Paris et de Londres par des ONG telles Greenpeace, la Fondation Sciences Citoyennes, l’International Network of Engineers and Scientists, Genewatch, etc. Lire la suite…

Pour une science citoyenne

Par
mardi 14 décembre 2004
Miniature

Ce que l’on a voulu faire, c’est partir de l’exemple des OGM mais pour poser le problème, en amont de ces techniques, du système de recherches qui les a générés. Donc aujourd’hui, on va essayer de poser le problème de la globalisation de la recherche et de la domination du  » tout génétique  » en biologie ; et les OGM sont un des avatars de cela, de même que la génomique ou toute une série de technologies d’intervention sur l’humain. Donc ce que l’on va essayer de voir ce sont les transformations profondes des systèmes de recherche, notamment en sciences de la vie, dans les dernières 25 années avec la généralisation des brevets et ses conséquences pour voir à quel point la science a été touchée de plein fouet par le phénomène de la mondialisation néo-libérale et qu’il est important d’introduire cette thématique de la recherche dans le mouvement alter-mondialiste. Lire la suite…

Peu de changement dans le classement des pays du tableau de bord de l’innovation 2004

Par
mercredi 1 décembre 2004
Miniature
Le tableau de bord européen de l’innovation 2004 (TBEI) confirme que la Suède et la Finlande sont les premiers pays novateurs de l’Union européenne, alors que l’Estonie et la Slovénie arrivent en tête des dix nouveaux États membres.

Peut-on – et doit-on – sauver la recherche fondamentale ?

Par
mardi 11 mai 2004
Miniature

« La Croix » 23 avril 2004 – Avec beaucoup de mes collègues, chercheurs en physique fondamentale, j’aimerais tant savoir si le boson de Higgs existe et quelle est sa masse, si l’expansion de l’Univers accélère ou ralentit, et quelle était la structure quantique de l’espace avant le temps de Planck ! Mais la solution de ces énigmes, et de bien d’autres tout aussi passionnantes – pour nous -, exige des accélérateurs de particules, des télescopes et des ordinateurs dont les coûts se chiffrent désormais en milliards d’euros, sans même parler des salaires de notre collectivité, qui se montent à plusieurs dizaines de millions d’euros par an. Lire la suite…