1<sup>er</sup> colloque « Pour une recherche scientifique responsable »

1er colloque « Pour une recherche scientifique responsable »

Inscriptions ouvertes !

L’espèce humaine fait aujourd’hui peser un grand risque sur sa propre survie. Pourquoi nos connaissances scientifiques ne nous aident-elles pas à redresser la barre ?

Lire la suite…

Mieux comprendre la manipulation du climat à grande échelle

Mieux comprendre la manipulation du climat à grande échelle

Dans le cadre des mobilisations citoyennes en marge de la COP21 (21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), Sciences Citoyennes a décidé d’aborder la question de la géo-ingénierie. Ses travaux constituent une contribution au projet global de la Coalition Climat 21. Lire la suite…

La société civile unie, solidaire et toujours mobilisée pour le climat

Par
lundi 16 novembre 2015
Miniature

La FSC est membre de la Coalition Climat 21. Nous relayons ici le communiqué produit au lendemain des attentats du 13 novembre.

Lire la suite…

La FSC entame le dialogue avec le CNRS sur l’implication des citoyens dans la co-construction des savoirs scientifiques

Par
lundi 16 novembre 2015
Miniature

La FSC réagit à l’avis du Comité d’éthique du CNRS portant sur les « sciences citoyennes ». Si notre association reconnaît l’importance de la prise en considération par les instances du CNRS des questions relatives à l’implication des citoyens dans la recherche scientifique, elle relève que l’avis ne tient pas compte d’importants enjeux qui fondent le nécessaire renouveau du dialogue Sciences-Société.
Lire la suite…

« La loi du nouveau marché académique », note de blog sur le malaise de la recherche

Par
lundi 9 novembre 2015
Miniature

En écho au Manifeste pour une Recherche Scientifique Responsable publié par la FSC, nous relayons ici un article sur « La loi du nouveau marché académique », consécutif au suicide d’un professeur de médecine britannique et soulignant la pression subie par les chercheurs, comme d’autres travailleurs.

https://blogs.letemps.ch/ola-soederstroem/2015/11/01/la-loi-du-nouveau-marche-academique/

La FSC dépose un cahier d’acteur dans le cadre de la Mission sciences participatives

Par
mardi 27 octobre 2015
Miniature

Sans titre1La FSC a souhaité contribuer aux travaux menés par la mission sur les sciences participatives. Elle a donc choisi de déposer un cahier d’acteur en ligne afin d’ouvrir la réflexion sur le sens politique que doit revêtir une implication des citoyens dans la recherche, facteur impératif de la démocratisation de la recherche que la FSC appelle de ses vœux.

Lire la suite…

Colloque « lanceurs d’alerte » – 29 sept. 2015 – Assemblée nationale

Par
jeudi 30 juillet 2015
Miniature

La Fondation Sciences Citoyennes et Transparency International France organisent en 2015 un cycle de colloques pour l’amendement de notre législation de l’alerte éthique (signalement dans l’intérêt général). Nous travaillons également à un texte de loi, qui pallierait la stratification du dispositif français (6 lois sectorielles). Lire la suite…

Quand le citoyen interroge la science – Rencontre organisée par La Ligue des Droits de l’Homme

Par
lundi 28 septembre 2015
Miniature

02 octobre 2015 – Bordeaux – 14h30 ou 18h

La Ligue des Droits de l’Homme de Bordeaux organise ces premières Rencontres Emile Durkheim afin de faire prendre conscience de la nécessité d’une mise en débat des impacts sur la société des développements scientifiques et technologiques.

La rencontre débutera par un séminaire de Dominique Pestre à 14h30, suivie d’une conférence-débat prévue à 18h.

La Fondation Sciences Citoyennes interviendra lors de la table ronde « regards croisés » et tiendra un stand pour vous accueillir.

Le programme complet est disponible ici :Rencontres LDH Bordeaux octobre 2015

Qui fixe les limites ? La question de la responsabilité des experts, illustrée par le combat de la CRIIRAD

Par
mardi 1 septembre 2015
Miniature

La CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) combat pour la transparence sur le groupe d’experts en charge de la protection contre les dangers de la radioactivité et des rayonnements ionisants.

« La Commission européenne veut reconduire les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive adoptés en 1987 sous la pression du lobby nucléaire. Ces limites impliquent des risques sanitaires tout à fait inacceptables : à l’échelle de la France, cette contamination légale pourrait induire des dizaines de milliers de cancers (et bien plus si le pire advenait) sans compter les autres pathologies et la transmission d’anomalies génétiques. Les consommateurs ne pourront pas s’en protéger car ils ne pourront pas différencier les aliments radioactifs des aliments non contaminés ». Voir ici la pétition soutenue par la Fondation Sciences Citoyennes : http://criirad-protegeonsnotrealimentation.wesign.it/fr

Pour aboutir à cette législation, la Commission sollicite des experts, mais refuse à ce jour de communiquer leurs noms et références professionnelles, bien que de nombreuses erreurs aient été recensées dans le rapport d’expertise. Alors que la transparence est maintenant de règle dans les statuts et règles de fonctionnement des agences européennes ayant des fonctions similaires (EFSA, ECHA, EMA), la Commission Européenne ainsi que la Direction Générale de la Santé française maintiennent leur refus malgré les sollicitations argumentées de la CRIIRAD.

Pour en savoir plus : http://www.criirad.org/

Robots-tueurs, jusqu’où doit aller la recherche ? La question des armes autonomes (intelligence artificielle)

Par
lundi 17 août 2015
Miniature

Une lettre ouverte a été publiée le 28 Juillet dernier, lors d’une Conférence Internationale sur l’Intelligence artificielle (IJCAI 2015). Elle est signée par plus d’un millier de personnalités scientifiques, dont l’astrophysicien Stephen Hawking, le cofondateur d’Apple Steve Wozniak ou encore le linguiste Noam Chomsky et réclame l’arrêt de la recherche sur des armes dotées d’intelligence artificielle. Voici ci-dessous une traduction du texte.

« Les armes autonomes peuvent sélectionner et attaquer des cibles, sans intervention humaine. Cela peut inclure, par exemple, la recherche et l’élimination de personnes répondant à certains critères, mais ne correspond pas aux missiles ou drones pour lesquels l’intervention humaine est nécessaire.

Aujourd’hui, les technologies d’intelligence artificielle (IA) ont atteint un tel stade de développement qu’il parait complètement possible que ces armes autonomes soient déployées dans quelques années, et non pas dans quelques décennies. Les enjeux sont colossaux : les armes autonomes ont été décrits comme la troisième révolution dans l’art de la guerre, après la poudre à canons et les armes nucléaires.

Lire la suite…

11e édition des « Sciences en Bobines » (2015)

Par
vendredi 31 juillet 2015
Miniature

Le programme de l’édition 2015 de notre festival de projections-débats sur des controverses sciences et société est en ligne !

Si vous souhaitez rejoindre une des équipes locales pour aider à l’organisation sur place le jour J, les contacts des coordinateurs locaux sont indiqués sur le site du festival.

Lire la suite…

Colloque sur les lanceurs d’alerte le 4 février 2015 à l’Assemblée nationale – documents

Par
mercredi 29 juillet 2015
Miniature

Dans le cadre de leurs travaux pour l’amendement des lois et règlements relatifs à l’alerte, la Fondation Sciences Citoyennes (FSC) et Transparency International France (TIF) organisent un cycle de colloques en 2015.

Le premier d’entre eux s’est tenu le 4 février 2015 à l’Assemblée nationale (salle Colbert, 126 rue de l’Université) et avait pour titre « Lanceurs d’alerte. La sécurisation des canaux et des procédures »

Nous vous en proposons un compte-rendu synthétique accompagné de la plupart des supports de communication des intervenants.

Compte-rendu synthétique colloque #1

Lire la suite…