Mobilisons-nous pour la rentrée climatique et sociale les 20 et 21 septembre !

Mobilisons-nous pour la rentrée climatique et sociale les 20 et 21 septembre !

Lors de la venue de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale, un grand nombre d’organisations écologistes et en défense des droits sociaux a lancé un appel à se mobiliser massivement les 20 et 21 septembre et à faire «monter d’un cran» un mouvement devenu « populaire et inédit ». Lire la suite…

2e appel à projets de recherche participative CO3

Depuis sa création en 2002, l’association Sciences Citoyennes se mobilise pour faire reconnaître l’expertise que les associations développent sur le terrain, Lire la suite…

Europe defies climate change: Kick-off meeting of the TeRRIFICA project

Par
lundi 18 février 2019
Miniature

Le premier séminaire du projet européen TeRRIFICA s’est tenu à Bonn (Allemagne) les 4 et 5 février 2019. Huit organisations européennes ont commencé à travailler au renforcement des compétences à propos du changement climatique dans différentes régions européennes, dans le contexte de la Recherche et de l’Innovation Responsables (RRI). Le projet s’insère dans l’Agenda pour le Développement Durable 2030 des Nations Unies et ses Objectifs de Développement Durable, qui permet un vision globale partagée vers un développement durable.

  • The first meeting of the European project TeRRIFICA was held in Bonn (Germany) on the 4th and 5th February 2019
  • Eight European institutions start to work together to foster competence for climate change adaptation in different European regions with a specific focus on Responsible Research and Innovation
  • The project embeds the United Nations 2030 Agenda for Sustainable Development and its Sustainable Development Goals, a landmark achievement that provides a shared global vision towards sustainable development.

Lire la suite…

Sciences Citoyennes recrute un service civique « événementiel/communication »

Par
dimanche 18 février 2018
Miniature

Cliquez ici pour CANDIDATER

MISSION : Appuyer l’organisation des événements et être force de proposition pour de nouveaux modes de communication

Où ?
Paris 11 (75 – Paris – Île-de-France)

Quoi ?
Le volontaire aura pour mission de :
– soutenir notre association lors d’événements variés tels que le Festival de cinéma « Sciences en Bobines » (première quinzaine du mois d’octobre) en prenant part aux débats qui sont programmés tout au long de l’année, ainsi qu’à l’ensemble des événements destinés à un public large (conférences, participation à des événements militants interrassociatifs, université d’été etc.), sans oublier d’autres actions publiques permettant de réfléchir à des nouveaux moyens d’interaction et de médiation (théâtreforum, live-stream par exemple);

– réfléchir à une communication plus adaptée en direction d’un public plus large et plus jeune. Le volontaire pourra aider à faire connaitre nos activités via les réseaux sociaux et les nouveaux médias, en partageant avec l’association une manière plus actuelle de toucher et de sensibiliser des publics divers;

– co-animer et faire vivre le réseau des adhérents de l’association, à travers des rencontres physiques et à travers des nouvelles formes de lien social avec les membres de notre réseau, en particulier les plus jeunes;

– apporter ses idées dans le domaine de la communication: le volontaire sera intégré comme une personne ayant un regard nouveau et moderne sur les outils de communication en vogue et sur la manière de partager, sensibiliser, plaidoyer en faveur d’une cause. Ses suggestions pourront être variées (slam, micro-trottoir, bandeannonce par exemple), l’idée étant de laisser libre champ à la créativité et aux envies du volontaire, tout en lui permettant de trouver un vrai cadre d’apprentissage et de développement de ses propres talents grâce à des discussions permanentes inter-équipe et au souci d’agir le plus efficacement possible en réponse aux besoins de l’association.

Quand ?
À partir du 7 janvier 2019 (10 mois, de 28 à 35 h/semaine) Lire la suite…

Nommer le présent : douze façons de commencer à décoder 2019 et les années à suivre

Par
mardi 5 février 2019
Miniature

Comme tous les ans, ETC Group, ONG internationale présente sur 5 continents, propose une analyse aiguisée des enjeux scientifiques et techniques qui se dessinent pour 2019 et les années à suivre. Pour rappel, Sciences Citoyennes et ETC Group joignent régulièrement leurs efforts pour décrypter et analyser les enjeux autour de technologies émergentes (conférences, plaidoyers communs, événements internationaux tels que le Forum Social mondial ou le Forum Mondial Sciences et Démocratie…). Lire la suite…

Mieux comprendre la manipulation du climat à grande échelle

Par , et
lundi 10 décembre 2018
Miniature

Dans le cadre des mobilisations citoyennes en marge de la COP21 (21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) en 2015, Sciences Citoyennes a décidé de s’emparer de la question de la géo-ingénierie. Depuis nous participons à l’acculturation sur ces techniques controversées. Lire la suite…

Victoire contre le glyphosate – la justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360

Par
lundi 21 janvier 2019
Miniature

Après la condamnation de Monsanto cet été aux États-Unis, c’est maintenant en France que la justice permet une victoire contre le glyphosate.

Le tribunal administratif de Lyon a annulé, ce mardi 15 janvier dans une décision à effet immédiat, la mise sur le marché du Roundup Pro 360 de Monsanto, un herbicide à base de glyphosate commercialisé par Monsanto.

La justice avait été saisie en mai 2017 par le Comité de Recherche et d’Information Indépendantes Génétique (Criigen), à la suite de l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360 accordée en mars 2017 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Les juges estiment que l’ANSES a commis une erreur d’appréciation en autorisant le produit. Se fondant sur l’expertise du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), le tribunal a statué que le Roundup Pro 360 était « potentiellement cancérigène pour l’homme, suspecté d’être toxique pour la reproduction humaine et pour les organismes aquatiques« . L’ANSES en revanche conteste toute erreur d’appréciation.

La décision d’annuler l’autorisation du Roundup Pro 360 est une réaffirmation du principe de précaution et une victoire contre le glyphosate, mais se pose alors la question de l’application de la décision à d’autres produits à base de glyphosate.

Pour rappel, la Commission Européenne a renouvelé l’approbation du glyphosate en décembre 2017. En France, le plan gouvernemental prévoit la sortie totale de l’utilisation du glyphosate au 1erjuillet 2021. L’ANSES évalue actuellement l’ensemble des produits à base de glyphosate commercialisés en France et leurs alternatives.

Boutiques des Sciences – La recherche à la rencontre de la demande sociale

Par
vendredi 18 janvier 2019
Miniature

Point de contact du réseau international et animateur du réseau francophone des Boutiques des Sciences, Sciences Citoyennes publie, aux Éditions Charles Léopold Mayer, un ouvrage décrivant l’histoire et le fonctionnement de ces dispositifs.

Quatrième de couverture :

« L’étude de relocalisation de la production électrique, d’une production alimentaire plus soutenable ou de dispositifs de circulation douce sont quelques-uns des sujets qui, bien que découlant de besoins exprimés par la population, sont souvent ignorés par la recherche scientifique. Pour répondre à ces besoins et servir d’interface entre la société civile et la recherche, les Boutiques des sciences ont été créées aux Pays-Bas, dans les années 1970. Elles fonctionnent aujourd’hui dans de nombreux pays et s’adressent à des citoyens organisés (associations, conseils de quartier, collectivités territoriales, etc.). Présentes en France à Lille, Grenoble, Lyon et Montpellier, comment ces Boutiques fonctionnent-elles ? Quelle est leur utilité ? Comment s’inscrivent-elles dans la dynamique de rapprochement entre sciences et société ?

De l’émergence d’une certaine forme de démocratie technique participative au développement de co-construction des connaissances, un mouvement convergent s’est opéré entre sciences et société dont les Boutiques des sciences sont devenues aujourd’hui un maillon essentiel. »

Prix : 11 € – Date de parution : 18 janvier 2019 – 200 pages – ISBN : 978-2-84377-214-6

Plus d’informations

Interdiction de l’E171, l’application du principe de précaution pour des nanomatériaux inutiles

Par
vendredi 18 janvier 2019
Miniature

Le dioxyde de titane est utilisé dans l’alimentation, sous sa forme nanométrique, pour donner un aspect brillant aux confiseries, glaçages de gâteau… Nom de code : E171. Cet additif est au cœur du feuilleton sanitaire de l’hiver, qui s’est terminé par la victoire de la mobilisation associative (voir communiqué de presse de Bruno Le Maire, ministère de l’Économie et des Finances, reproduit ci-dessous). Lire la suite…

Le RIC : des citoyens, non pas manipulés mais informés, décident.

Par et
mercredi 16 janvier 2019
Miniature

Cette tribune co-signée par la commission démocratie d’Attac et l’association Sciences Citoyennes est également disponible sur le site de Mediapart.

Une convention de citoyens associée au RIC permettra aux électeurs de disposer d’une information solide et variée. C’est le « bien commun » qui en résultera. Le contenu et les modalités d’un RIC que sont son objet, le seuil de déclenchement et le seuil de succès ne sont pas des « détails », mais sont à étudier de près pour ne pas le vider discrètement de toute substance. Lire la suite…

22 organisations interpellent Bercy pour suspendre au plus tôt le dioxyde de titane dans l’alimentation

Par et
lundi 7 janvier 2019
Miniature

Dans une tribune publiée dans Le Monde du 24 décembre, 22 organisations* interpellent le ministre Bruno Le Maire, pour qu’il rende effective au plus vite la suspension de l’additif alimentaire E171, composé de dioxyde de titane**. Malgré un engagement fort du gouvernement et des parlementaires, Bercy se livre à un blocage jugé inacceptable par les co-signataires, qui demandent l’application sans plus tarder de cette mesure importante de santé publique.

Lire la suite…