Barbara Van Dyck : « ne travaille plus avec nous depuis le 2 juin »

mercredi 8 juin 2011
Miniature

Barbara Van Dyck : "ne travaille plus avec nous depuis le 2 juin"

Pour comprendre le sens de cette étonnante capture d’écran, cliquez ici.

La FSC réagit au rapport d’étape de Bertrand Pancher sur la Gouvernance environnementale

mercredi 4 mai 2011
Miniature

Blog de concertation sur la gouvernance environnementale (Bertrand Plancher)L’association pour une Fondation Sciences Citoyennes (FSC) vous remercie pour l’envoi du pré-rapport de M. le député Bertrand Pancher.

Nous tenons d’abord à préciser  des positions qui nous sont attribuées dans la retransmission des auditions :

– À propos des cellules d’alerte que nous préconisons dans les entreprises elles ne sont aucunement réservées aux « entreprises faisant de la recherche » mais à toutes les entreprises employant au moins 10 salariés (voir notre projet de loi ici). Lire le reste de cet article »

« Pour une démocratie des savoirs, vers une démocratisation des choix scientifiques »

mercredi 20 avril 2011
Miniature

Repenser le développement : la société civile s'engageCet article présente le compte-rendu de l’atelier « Pour une démocratie des savoirs, vers une démocratisation des choix scientifiques » qui s’est tenu le vendredi 21 janvier de 14h à 17h dans le cadre du Forum des associations « Repenser le développement, la société civile s’engage ». Lire le reste de cet article »

L’AESA offre le choix des armes…

mercredi 13 avril 2011
Miniature

Le 31 mars dernier s’est tenu à Bruxelles un atelier de consultations de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA, ou EFSA[1] en anglais) qui était censé traiter du concept d’équivalence en substance, comme l’avait initialement proposé la directrice exécutive de l’agence, Madame Geslain-Lanéelle, à la demande de l’eurodéputé José Bové en novembre 2010. Lire le reste de cet article »

Conflits d’intérêts dans les recommandations de bonne pratique. Ou Comment l’influence pharmaceutique dissémine partout et devient invisible

lundi 11 avril 2011
Miniature

À partir d’un exemple concret – une étude parue le 28 mars sur les conflits d’intérêts dans les recommandations de bonne pratique en cardiologie -, l’article explique comment ce niveau de formalisation des connaissances médicales permet d’occulter les conflits d’intérêts (financement industriel, liens d’intérêts des experts…) grâce à l’apparente neutralité du langage scientifique des « directives ». Elles se basent souvent sur des niveaux de preuve très faibles (l’opinion d’expert), ce qui n’empêche pas qu’elles deviennent LA référence dans le système des soins, permettent de disséminer partout l’influence pharmaceutique devenue invisible. Nous verrons que la déclaration publique et la transparence non seulement ne résolvent pas le problème, mais qu’elles sont à double tranchant. Lire le reste de cet article »