Cycle de webinaires « Expertise et décision publique » septembre 2024

Par
jeudi 11 juillet 2024

Miniature

Gestion de l’eau et des déchets, production d’énergie, construction d’autoroutes ou d’aéroports : ces projets territoriaux ont enflammé les débats et cristallisé les affrontements, mettant en lumière la difficulté des collectivités territoriales à organiser une concertation à la hauteur des enjeux. Face à des controverses scientifiques, les titulaires de mandats électoraux manquent souvent des connaissances nécessaires pour maitriser les tenants et aboutissants de telle ou telle initiative, et peinent à l’admettre. Comment décider quand on ne sait pas ?


La mobilisation de l’expertise pour la décision publique est en effet un processus complexe, générateur d’incertitudes et de ce fait souvent écartée ou réduit à sa portion congrue. À qui s’adresser ? Comment formuler la commande ? Quelle prise en compte de la pluralité de l’expertise ? Comment gérer la question des conflits d’intérêts ? Comment améliorer la transparence et la légitimité de ce type de processus vis-à-vis de la population ? Et amener un changement de pratiques pour que les citoyen·nes participent réellement à co-construire la décision ?

Dans le cadre du programme Sciences-Sociétés-Démocratie, Sciences Citoyennes et Global Chance ont souhaité explorer la difficile articulation entre expertise et décision publique locale. Plusieurs dizaines d’entretiens réalisés depuis 2019 avec des chercheur·es et des représentant·es d’associations et de collectifs ont fait émergé deux principales thématiques à la croisée du monde de la recherche et des mouvements sociaux et environnementaux : l’utilisation du droit et la mobilisation de l’expertise. Après le cycle de webinaires « La place du droit dans les mobilisations » organisé en 2021, ce deuxième cycle de tables-rondes est le fruit de d’entretiens complémentaires réalisés avec des acteur·ices du territoire : élu·es, chercheur·es, membres d’association, expert·es, acteur·ices de la concertation… Dans la fabrique des décisions publiques locales, les intervenant·es présenteront les difficultés rencontrées et les outils disponibles ou à développer pour garantir une expertise plurielle et pour co-construire la décision, ainsi que les précautions à prendre, en situation de controverses scientifiques ou techniques.

L’objectif de ces travaux soutenu par la Fondation Charpak est de nourrir l’élaboration d’un guide sur l’expertise, à destination des élu·es locaux.

La participation aux quatre tables rondes requiert une inscription. Le lien d’inscription est disponible sur la page de chaque session.


Session 1 – La difficile prise de décision sur des sujets controversés
Mercredi 4 septembre 2024 de 18h30 à 20h30

Plus d’infos

  • La difficulté des élus locaux à prendre des décisions sur des sujets qui impliquent des connaissances scientifiques
    Yves CHARPAK (Fondation Charpak)
  • Transition sociale et écologique : expérimenter, produire de nouvelles connaissances et de nouveaux cadres d’analyses et d’actions par et avec les habitant.es et les élu.es
    Jean-Yves PINEAU (Les Localos)
  • Désinformation scientifique et fabrique du doute par les industriels
    Mélissa MIALON (Inserm)

 


Session 2 – L’intérêt et les conditions d’une expertise plurielle
Mardi 10 septembre 2024 de 18h30 à 20h30

Plus d’infos

  • L’action sur le climat au niveau local : comment intégrer l’expertise associative ?
    Clara SANNICOLO (Réseau Action Climat)
  • La co-construction des connaissances des connaissances : l’exemple de la sélection participative des semences avec le Réseau Semences Paysannes
    Isabelle GOLDRINGER (Inrae)
  • Mobilisation de l’expertise pour les politiques locales de l’énergie
    Hélène GASSIN (Negawatt)

 


Session 3 – Co-construire la décision : quelles coopérations possibles entre les territoires et le monde de la recherche ?
Vendredi 20 septembre 2024 de 18h30 à 20h30

Plus d’infos

  • Les élu·e·s dans leur rôle d’animation des territoires
    Pierre LEROY (PETR Briançonnais Guillestrois Queyras Ecrins)
  • La co-ingéniérie de la participation : comment préparer avec les citoyens les démarches de participation à l’échelle locale ?
    Sabine GIRARD (chercheure et ex conseillère municipale)
  • La différence entre conflits d’intérêts et conflits d’engagement : l’engagement menace-t-il la déontologie professionnelle ?
    Jérôme SANTOLINI (Directeur de recherches CEA)

 


Session 4 – L’institutionnalisation de la place des citoyennes et citoyens dans la prise de décision à travers différents dispositifs
Lundi 23 septembre 2024 de 18h30 à 20h30

Plus d’infos