Formation professionnelle continue « Recherche participative », un partenariat CNAM / Sciences Citoyennes

Par
vendredi 17 mai 2024

Miniature

CERTIFICAT DE SPÉCIALISATION « RECHERCHE PARTICIPATIVE »

Les pratiques de recherche participative (co-production des savoirs) sont observables en France depuis plusieurs décennies, mais elles connaissent depuis quelques années maintenant un déploiement sans précédent. De nombreuses structures s’impliquent désormais dans des projets de recherche participative, ce qui implique une nécessaire montée en compétences pour leurs agents ou leurs membres, aussi bien au sein des universités, des organismes de recherche, des services de l’État, des collectivités territoriales, des associations, des structures de médiation scientifique et d’autres acteurs de la société civile.

Dans ce contexte le Cnam a pris l’initiative, en collaboration avec l’association Sciences Citoyennes, de créer la première formation certifiante sur les pratiques de recherche participative, en ouvrant un Certificat de spécialisation « Recherche participative » (certificat de niveau 7 et possibilité de prolongation en master).

L’ensemble des séquences de cours de la formation se déroulera à Paris entre janvier 2025 et septembre 2025.

Si vous êtes intéressé·es, n’hésitez pas à renseigner ce rapide questionnaire qui nous permettra de vous contacter en priorité et de vous accompagner au mieux dans votre processus d’inscription et de financement : https://framaforms.org/manifestation-dinteret-1712067656


OBJECTIFS :

▹ Mieux maîtriser les processus de production des connaissances et appréhender des modèles alternatifs, en interrogeant la diversité des savoirs
▹ Mieux maîtriser l’environnement, les dispositifs et les compétences nécessaires pour la pratique de la recherche participative
▹ Développer ses connaissances dans le domaine et enrichir ses expériences pour :
• animer ou créer un projet de recherche participative

• acquérir de nouvelles responsabilités au sein de son association, université, collectivités etc.

• participer à l’élaboration de politiques publiques de recherche participative

Pendant l’année de formation, les étudiant.e.s sont tenu.e.s de rédiger une note de validation de 15/20 pages basée sur une question que l’étudiant.e. s’est posée dans son expérience professionnelle ou souhaiterait aborder pour enrichir sa réflexion. Ils.elles sont accompagné.e.s dans cette démarche lors des séances de tutorat.


THÉMATIQUES PRINCIPALES ABORDÉES

  • Rapports sciences-société ; responsabilité de la recherche ; diversité des savoirs
  • Expertise associative ;  justice épistémique ; innovation sociale
  • Dispositifs de recherche participative ; terminologie de la participation ; méthodologies participatives

INTERVENANT·ES

Liste non exhaustive

Chercheur·euses : Certificat sous la direction de Jean-Louis Laville (Professeur du Cnam, titulaire de la Chaire « Économie Solidaire »), Anne Salmon (Professeure de sociologie au Cnam), Bertrand Bocquet (Professeur des universités à l’Université de Lille), Jean-Claude Ruano-Borbalan (Professeur du Cnam, titulaire de la chaire médiation des techniques et des sciences en société)

Acteur·rices : Aude Lapprand (Déléguée générale de Sciences Citoyennes), Cyril Fiorini (Coordinateur à Sciences Citoyennes, chercheur associé au laboratoire HT2S-Cnam)


PUBLIC
▹ Personnes déjà engagées dans la vie professionnelle dans le domaine associatif, bénévoles ou salariées
▹ Porteurs de projets de recherche participative
▹ Personnel·les de l’enseignement supérieur et de la recherche
▹ Professionnel.le.s des collectivités territoriales
▹ Personnes en transition, en reconversion

Pré requis : bac + 4 ou expérience professionnelle d’au moins 3 ans


- TARIFS ET CONDITIONS DE PRISE EN CHARGE
▹ Prise en charge individuelle : 1 500€
▹ Prise en charge par l’employeur : 3 000€
▹ Formation éligible :
. au financement par les OPCO
. au Compte Personnel de Formation (CPF) : 3 000€
. à la prise en charge par France Travail


Le certificat est accessible aux personnes ayant des besoins spécifiques, notamment en termes de situations de handicap. Ces besoins feront l’objet d’adaptations suite à des échanges avec la coordination de la formation.