Deux manifestes sur le rapport entre la science et les citoyens | Sciences Citoyennes

Deux manifestes sur le rapport entre la science et les citoyens

Par
mercredi 15 septembre 2010

Miniature

En quelques mois deux « Manifestes » portant sur les rapports entre la science et les citoyens ont été publiés en Europe. L’un vient de chercheurs du Sussex (mais se nomme Manifesto), l’autre est plus international(avec Vandana Shiva et Danielle Mitterrand) mais porté par le président de la Région Toscane.Le but du Manifeste britannique est de mettre l’innovation au service de la lutte contre la pauvreté , en particulier par la création d’une « Commission mondiale de l’innovation » sous l’égide de l’ONU, et en lien avec l’OMC.Pour « repenser l’innovation » un nouveau « programme 3D » est proposé : Direction des choix/Distribution des innovations privilégiant les pauvres/Diversité des approches.

L’autre est un « Manifeste sur les systèmes de connaissances ». Il porte une critique radicale au réductionnisme, à la marchandisation du savoir, aux manoeuvres des multinationales. Le but est de faire reconnaître la connaissance comme bien commun plutôt que marchandise et d’y faire contribuer tous les citoyens du monde en particulier en réhabilitant les savoirs traditionnels.

Sensible à l’approche généreuse du Manifesto, FSC se reconnaît bien dans les thèmes du manifeste « italien »(du tiers secteur au refus des brevets…). Toutefois ces deux textes ne constituent que des appels pour une réflexion plus approfondie , sans réelles propositions politiques.

Documents PDF à télécharger :

Innovation, durabilité, développement : un nouveau manifeste

Manifeste sur l’avenir des systèmes de connaissance