Appel pour le retrait du principe d’innovation d’Horizon Europe

mardi 12 mars 2019
Miniature
L’Europe négocie actuellement son futur programme de recherche (probablement 100 milliards d’euros pour 2020-2026). Sous la force des lobbies, le concept de Principe d’innovation a été introduit dans le texte et malgré des interpellations d’une coalition d’associations européennes n’a pas été retiré jusqu’à présent.

 

À cette étape finale des négociations, cette coalition réitère la demande de retrait du Principe d’Innovation, considérant que son inscription est susceptible de fragiliser le principe de précaution, dans le seul but de permettre la non application des règlements pour certains produits potentiellement dangereux. C’est le chemin inverse de celui qui faudrait parcourir pour assurer plus de protection sanitaire et environnementale.

 

Retrouvez ici l’appel signé par plus de 65 organisations de la société civile : Last chance to safeguard citizens protections by removing Innovation Principle from Horizon Europe

 

Une Loi de Programmation de la Recherche sans les citoyen.ne.s ?

lundi 11 mars 2019
Miniature

Sciences Citoyennes adresse une lettre ouverte à Mme Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, pour regretter l’absence de réflexions collectives sur les enjeux de la future loi de programmation pluriannuelle de la Recherche et pour formuler des propositions afin d’inscrire les choix scientifiques et techniques dans notre démocratie.

Vous pouvez retrouver le texte de la lettre ouverte ci-dessous :

À l’attention de Madame Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

UNE LOI DE PROGRAMMATION DE LA RECHERCHE SANS LES CITOYEN.NE.S ?

Le 1er février dernier, le Premier ministre a annoncé son intention de mettre en place des groupes de travail devant préparer la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche. L’agenda prévu est serré : suite aux contributions des groupes de travail, la loi doit être rédigée entre août et décembre 2019, pour entrer en vigueur le 1erjanvier 2021[1].

Le processus d’élaboration de cette loi de programmation est un exemple flagrant de refus d’inclusion de la société civile dans la construction des politiques publiques. En effet, il consiste à construire la loi à l’écart des citoyennes et citoyens : les groupes de travail prévus par le gouvernement dont vous faites partie ne seront constitués que de parlementaires, scientifiques, dirigeant·e·s d’organisme de recherche et acteur·rice·s industriel·le·s. Aucune place n’est prévue pour la société civile associative et les syndicats.

Lire le reste de cet article »

La recherche participative a son prix !

jeudi 7 mars 2019
Miniature

Un appel à manifestation d’intérêts afin de décerner le Prix de la recherche participative 2019 vient d’être lancé. Se reconnaissant dans la co-construction des savoirs que souhaite promouvoir cet appel, Sciences Citoyennes contribue à cette démarche en tant que membre du comité scientifique :

La Fondation de France et le Groupement d’Intérêt Scientifique « Démocratie et Participation » partagent la conviction que la participation de toutes et tous à la production des savoirs est une condition nécessaire pour affronter les crises sociales, environnementales et démocratiques et relever les défis à venir. Ils s’associent pour organiser le Prix de la recherche participative 2019.
Veuillez trouver les liens pour l’appel à candidatures et la lettre de candidature à compléter.
La date limite de remise des candidatures est fixée le 6 mai 2019.

Lettre ouverte à François de Rugy : la France doit dire « non » à la géo-ingénierie.

mardi 5 mars 2019
Miniature

Monsieur le Ministre,

Lors de la quatrième session de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (UNEA-4), qui se tiendra à Nairobi, Kenya, du 11 au 15 mars 2019, une proposition de résolution sur la gouvernance globale de la géo-ingénierie est mise à l’agenda par la Suisse, et soutenue par le Burkina Faso, les États Fédérés de Micronésie, le Mali, le Mexique et le Niger. Lire le reste de cet article »

Faisons bloc pour dire « non » à la géo-ingénierie à l’occasion de la 4e Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (Nairobi, 11-15 mars 2019)

mardi 5 mars 2019
Miniature

Lors de la quatrième session de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (UNEA-4), qui se tiendra à Nairobi, Kenya, du 11 au 15 mars 2019, une proposition de résolution sur la gouvernance globale de la géo-ingénierie* est mise à l’agenda par la Suisse, et soutenue par le Burkina Faso, les États Fédérés de Micronésie, le Mali, le Mexique et le Niger.

À l’appel de l’ONG ETC Group**, l’association Sciences Citoyennes vous demande d’exprimer une opposition ferme aux tentatives agressives de légitimer la géo-ingénierie comme réponse aux changements climatiques en interpellant le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy Lire le reste de cet article »