Sciences Citoyennes recrute un service civique « événementiel/communication »

Par
vendredi 25 octobre 2019

Miniature

La mission consiste à appuyer l’organisation des événements de l’association, depuis le bureau de Paris.

Cliquez ici pour CANDIDATER

MISSION : Appuyer l’organisation des événements et être force de proposition pour de nouveaux modes de communication

Où ?
Paris 11 (75 – Paris – Île-de-France)

Quoi ?
Le volontaire aura pour mission de :
– d’aider à la coordination du projet Horizon TERRE. Ce projet a pour objectif d’identifier et mettre en avant des besoins de connaissances scientifiques face à la crise sociale, environnementale et sanitaire, dans le domaine de la santé, de l’agriculture et de l’habitat-transport, pour un futur soutenable et souhaitable. La mission sera d’aider à coordonner et appuyer le comité d’organisation et le comité de pilotage dans la mise en œuvre de ce projet.

– de soutenir notre association lors d’événements variés tels que le Festival de cinéma « Sciences en Bobines », des débats petits ou grands formats (de l’apéritif-débat au colloque)

– Pour ces différents projets, il s’agira de

* Créer des liens et mettre en réseau des associatifs, des chercheurs et des collectifs étudiants. Le volontaire sera amené à faire des recherches sur les initiatives existantes, développer un annulaire de contact, prendre part à différents événements militants et participer aux rencontres organisées dans le cadre du projet Horizon TERRE

* Apporter ses idées dans l’organisation des week-ends de travail pour le projet Horizon TERRE et du festival Sciences en Bobines. Le volontaire pourra amener à participer à la réflexion sur le programme, le format d’animation pour favoriser le croisement des savoirs, la constitution d’un fonds documentaire, etc.

* Préparer l’ouverture de la réflexion de manière plus large : Le volontaire pourra contribuer au développement d’une plateforme numérique de consultation et préparer la présentation et mise en débat des travaux lors d’événements publics (par exemple : Universités d’été des mouvements sociaux, Conférence internationale de la décroissance, etc.) ;

* Réfléchir à la communication autour des deux projets (rédaction d’articles, prise de contact avec des médias) et prévoir la diffusion de scénarios de recherche alternatifs (organisation d’un séminaire de présentation, publication dans une revue ou projet éditorial, etc.).

– réfléchir à une communication plus adaptée en direction d’un public plus large et plus jeune (réseaux sociaux et nouveaux médias, en partageant avec l’association une manière plus actuelle de toucher et de sensibiliser des publics divers) et apporter ses idées dans le domaine de la communication

Quand ?
À partir du 7 janvier (10 mois, de 28 à 35 h/semaine)

Quel domaine ?
Solidarité

Combien de postes disponibles ?
1

Quel organisme ?
Sciences citoyennes

Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui

La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Activités : Sciences Citoyennes est une association qui vise à favoriser une réappropriation citoyenne et démocratique de la science afin de la mettre au service du bien commun. Les savoirs scientifiques et techniques ne sont pas neutres. Ils sont construits par les hommes et sont soumis, comme toute création humaine, à des enjeux politiques, économiques et sociaux. Les crises et les scandales sanitaires, écologiques, économiques et humanitaires qui se multiplient révèlent le visage d’une science de plus en plus soumise aux intérêts des lobbys industriels et financiers.
Par ses diverses actions, l’association vise à :
– accroître les capacités de recherche et d’expertise de la société civile, des forces associatives, syndicales et citoyennes. L’association appuie notamment le développement d’un tiers-secteur scientifique ;
– stimuler la liberté d’expression et de débat dans le monde scientifique ;
– appuyer les lanceurs d’alerte, le développement de controverses publiques et de « forums hybrides » sur les enjeux à forte technicité scientifique ;
– élaborer démocratiquement des choix scientifiques et techniques (via les Conventions de Citoyens par exemple) en favorisant la mise en débat public des politiques publiques en matière de recherche, de technologie et d’organisation de l’expertise.

Plus d’infos :

Marie Laot : 01 43 14 73 65