Un pacte pour la recherche ? Quelle recherche et quel contrat avec la société ? | Sciences Citoyennes

Un pacte pour la recherche ? Quelle recherche et quel contrat avec la société ?

Par
jeudi 12 janvier 2006

Miniature

Lundi 23 janvier 2006, de 14h à19h à l’Assemblée Nationale, salle 62-42, 126 rue de l’université, 75007 – Inscription gratuite mais obligatoire ! Auprès glen.millot [at] sciencescitoyennes.org (remplacer [at] par @) ou 01 43 14 73 64Une importante crise de la gouvernance de la recherche a secoué l’ensemble des institutions au printemps 2003. Les personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur, toutes institutions confondues, mais aussi des citoyens et associations de la société civile se sont mobilisés et exprimés à l’occasion des Etats-Généraux de 2004. Propositions des chercheurs et propositions citoyennes se rejoignaient souvent. Où en sommes nous aujourd’hui ? Quasiment à la case départ ! Le projet de Loi d’Orientation et de Programmation de la Recherche (LOPR), tant de fois différé, a été soumis au vote du parlement en procédure d’urgence après une si longue phase de dormance. Il a déjà été adopté par le Sénat et sera soumis au vote de l’assemblée le 31 janvier 2006. Il ne reprend aucune des orientations et propositions des États-Généraux ou bien en les travestissant et ne répond en rien aux attentes et défis de ce début de siècle

Après sa note d’octobre 2004 , la Fondation Sciences Citoyennes entend continuer à éclairer le débat et apporter sa contribution afin que le parlement améliore substantiellement la copie du gouvernement. Pour connaître nos critiques et propositions, et entendre des représentants politiques, scientifiques et associatifs s’exprimer sur le projet de Loi, nous vous invitons à venir assister à cette réunion :


Colloque organisé par la Fondation Sciences Citoyennes
à l’invitation de Noël Mamère, avant le vote du Parlement sur la Loi d’Orientation et de Programmation de la Recherche


14h
Introduction
,
Noël Mamère (député, Les Verts)

14h15

Le projet de loi après la délibération du Sénat

Table ronde animée par Christophe Bonneuil (Fondation Sciences Citoyennes) avec

Pierre Lasbordes (député UMP, vice-président de l’OPECST)

Noël Mamère (député, Les Verts))

Un parlementaire du groupe socialiste (à préciser)
Un parlementaire du groupe communiste (à préciser)
Henri Audier (SNCS, Sauvons La Recherche)

15h45
Vers une démocratie des grands choix scientifiques et techniques ? Expériences étrangères et retard français

Débat animé par Jacques Testart (Président Fondation Sciences Citoyennes)

Etienne-Emile Baulieu (Président de l’Académie des Sciences)

Catherine Bourgain (Fondation Sciences Citoyennes, INSERM)
Les bons choix scientifiques ont-ils été fait ces dernières années ? Le positionnement mondial de la recherche française dans des domaines clé du développement soutenable et de la santé publique

Dominique Bourg (Pr. à l’U. Technologique de Troyes)
Les conférences de citoyens en Europe et la démocratisation des choix scientifiques et techniques

Pierre-Benoît Joly (dir. de rech. INRA)
Quelle évaluation et mise en débat des impacts des choix scientifiques et techniques : le cas des nanotechnologies en France et en Angleterre

17h15
La société civile productrice de savoirs et partenaire de la recherche : expérimentations régionales et internationales

Marc Lipinski (Vice-Président de la région IdF à la recherche et à l’enseignement supérieur)

L’expérience de la région Ile-de-France en matière de co-construction de la recherche avec les associations

Pierre Chirac (Médecins Sans Frontières)
Quand une ONG comble les lacunes des politiques de recherche publiques et privées : la Drug for Neglected Diseases Initiative.

Nicole Dewandre (Commission Européenne, Direction Science et Société de la DG recherche)
Un nouveau partenariat entre science et société dans le 7e PCRD

18h45
Conclusions