Sciences citoyennes dans les médias | Sciences Citoyennes - Part 5

Loi d’orientation et programmation de la recherche : La société civile oubliée ?

Par et
lundi 7 mars 2005
Miniature

Les avancées scientifiques et techniques sont des facteurs majeurs de changement dans nos sociétés. Souvent porteuses de progrès, parfois porteuses de risques et de nouvelles dépendances, elles sont rarement discutées et orientées de façon démocratique. D’où les crises et les contestations citoyennes de ces dernières années. Par Christophe Bonneuil, secrétaire de la Fondation Sciences Citoyennes, Jean-Paul Gaudillière et Jacques Testart, vice-présidents de la Fondation Sciences Citoyennes, Jérôme Martin, président d’Act up-Paris, Yannick Jadot, Directeur des campagnes de Greenpeace France, Gus Massiah, vice-président d’ ATTAC, Christian Saout, président d’Aides

Lire le reste de cet article »

L’expérience prometteuse des conférences de citoyens

Par
mardi 22 février 2005
Miniature

Parmi les dix personnalités préférées des Français on dénombre deux sportifs, deux chanteurs de variétés et deux acteurs de cinéma. Mais aucun homme politique, aucun syndicaliste, aucun écrivain ou chercheur, aucun « intellectuel » ou porteur de projet. Chacun connaît ce scandale, répété au fil des sondages, mais personne n’ose le prendre en compte pour évaluer ce qu’est aussi la démocratie. Lire le reste de cet article »

La société en mal de science

Par
mardi 21 décembre 2004
Miniature

Des malades collaborent avec les chercheurs. Mais les expériences de participation des citoyens aux orientations de la recherche restent rares. Quatre-vingt-dix-huit millions d’euros. C’est le nouveau record de promesses de dons établi par l’édition 2004 du Téléthon, au bénéfice de la recherche sur les maladies génétiques. Cet élan de solidarité constitue la contribution du public la plus manifeste – en tout cas la plus médiatisée, ceci expliquant peut-être cela – à la recherche scientifique. Lire le reste de cet article »

Un débat pour remarier science et société

Par
mardi 26 octobre 2004
Miniature

Le débat public est ouvert depuis ce week-end et pour trois mois. Il a été lancé sur l’Internet (1) par la fondation Sciences citoyennes et a pour ambition d’aborder un sujet générateur d’inquiétudes et de polémiques : la santé environnementale. « Cette thématique au coeur de nos contradictions illustre bien le débat croissant entre science et société », estime André Cicolella, chercheur, chimiste de formation et président de Sciences citoyennes. Lire le reste de cet article »

Si les citoyens se mêlaient de recherche…

Par
vendredi 22 octobre 2004
Miniature

Un paysan hostile aux OGM, un biologiste plutôt favorable, une sénatrice verte, un biologiste qui réclame des « conférences de citoyens » pour dire aux chercheurs où chercher, un militant altermondialiste mais pas du tout convaincu de la pertinence de cette proposition… Par Sylvestre HUET Lire le reste de cet article »

« Le principe de précaution reste extérieur au travail »

Par
mardi 22 juin 2004
Miniature

Après la catastrophe sanitaire de l’amiante, le système de prévention des risques professionnels a-t-il été amélioré ?

Non, cela n’a rien changé : le principe de précaution reste extérieur au milieu du travail. Prenez l’exemple des valeurs limites professionnelles (VLP), ces normes d’exposition préconisées en milieu de travail. Fondées sur une philosophie datant des années 30, elles restent le fruit d’un compromis social et non pas d’une évaluation sanitaire. On voit ce que cela a donné avec l’amiante : la VLP adoptée n’a pas empêché la catastrophe sanitaire. Les VLP correspondent à un niveau de risque jugé acceptable mais qui est en fait très élevé. C’est une protection tout à fait illusoire qui expose une personne sur dix ou une personne sur cent à un produit cancérogène concerné. Lire le reste de cet article »

Pour une alliance chercheurs-citoyens – L'avenir de la recherche passe le pari de la citoyenneté

Par
jeudi 22 avril 2004
Miniature

L’attaque du gouvernement contre la recherche publique de ces derniers mois, tout comme les débats sociétaux (sang contaminé, amiante, clonage, OGM…) de ces dernières années, sont les pointes de l’iceberg d’un profond mouvement de transformation des rapports entre science et société, en cours depuis deux ou trois décennies. Lire le reste de cet article »

Démocratiser la recherche

Par
jeudi 22 janvier 2004
Miniature

Si la marchandisation des savoirs est une menace, ne pas écouter la société civile l’est tout autant. Libération / Rebonds /22 janvier 2004 – lien vers l’article – En quelques jours, plus de 17 000 chercheurs ont signé une pétition dans laquelle ils mettent en balance leur démission de toute responsabilité administrative si le gouvernement ne change rien à sa politique budgétaire… Dans un milieu qui n’est pas caractérisé par les traditions de mobilisation collective, il s’agit d’un bon indice de la crise que traverse aujourd’hui la recherche. Lire le reste de cet article »

Les éthers de glycol

Par
samedi 1 novembre 2003
Miniature

En tant que chercheur à l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) et spécialiste des éthers de glycol, pensez-vous que les connaissances scientifiques soient suffisantes sur les effets sanitaires de ces produits ? Lire le reste de cet article »

L’oubli de la santé environnementale

Par
mardi 16 septembre 2003
Miniature

Après la catastrophe de la canicule, il est curieux que le rapport Lalande reste muet sur le rôle de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement. La mission Lalande vient de rendre son rapport sur les leçons à tirer de la gestion de la crise de la canicule par les autorités sanitaires. Un premier point étonnant est que la lettre de mission n’ait été signée que par le seul ministre de la Santé, alors que le ministre de l’Environnement est pourtant officiellement en charge de la santé environnementale. Température + hygrométrie + pollution… la crise de la canicule est un problème de santé environnementale ! Lire le reste de cet article »