La société civile européenne réclame de vrais changements pour l’EFSA | Sciences Citoyennes

La société civile européenne réclame de vrais changements pour l’EFSA

Par
mardi 13 novembre 2012

Miniature

Parme, 13 Novembre – Des militants ont manifesté aujourd’hui devant le siège de l’Autorité Européenne pour la Sécurité des Aliments (EFSA) où se tenait une conférence marquant le 10ème anniversaire de cette institution basée à Parme, en Italie. Des paysans, des ONGs, des étudiants et des militants locaux se sont rassemblés pour dénoncer la capture par l’industrie de notre système de sécurité alimentaire, au sein duquel l’EFSA occupe une place essentielle.

José Manuel Benitez, du syndicat de paysans espagnol COAG, a déclaré : « l’EFSA n’est pas à la hauteur de son mandat de garantir aux citoyens européens une alimentation sûre et un environnement agricole sain. Les paysans et fermiers européens demandent une évolution radicale du mode de fonctionnement de l’EFSA ».

La conférence officielle de l’EFSA célébrait 10 ans de « transparence, d’indépendance et d’excellence scientifique » mais les militants rappellent que, trop souvent, il a été démontré que des experts et des membres du conseil d’administration de l’EFSA avaient des conflits d’intérêts avec l’industrie agro-alimentaire et agrochimique.

Ils affirment que même après 10 ans, l’EFSA n’a pas mis en place les règles nécessaires pour mettre réellement fin aux conflits d’intérêts avec l’industrie.

Nina Holland (Corporate Europe Observatory) a déclaré : « nous nous tenons devant le siège de l’EFSA à Parme pour leur donner en mains propres nos demandes pour un changement radical au sein de l’agence, afin que celle-ci puisse enfin assurer réellement la sûreté alimentaire et environnementale. L’EFSA et la Commission Européenne célèbrent le 10ème anniversaire de l’EFSA, mais nous pensons qu’ils feraient mieux de balayer devant leur porte et bannir les influences industrielles des décisions de sécurité des aliments ».

Le Parlement Européen a refusé au début de l’année d’approuver le budget de l’EFSA à cause de problèmes de conflits d’intérêt, et la Cour des Comptes Européenne a qualifié la politique d’indépendance de l’EFSA d’ « inadéquate ».

Les militants critiquent également le fait que l’EFSA s’appuie essentiellement sur des études et des données fournies par l’industrie pour élaborer ses recomendations scientifiques aux institutions de l’UE.

Les citoyens et les paysans rassemblés dans la manifestation exigent que l’EFSA soit fondamentalement réformée et ont présenté les revendications suivantes, soutenues par un large nombre d’organisations et de réseaux de la société civile européenne :

1. prévenir les conflits d’intérêts
2. la législation européenne doit être amendée afin que les produits industriels soient évalués par des organismes indépendants, pas par l’industrie elle-même
3. un code de bonnes pratiques scientifiques doit être mis en place
4. améliorer la transparence et la responsabilité
5. garantir une participation plus large

La veille (lundi 12 Novembre), ces mêmes paysans et citoyens avaient organisé une conférence avec des scientifiques et des politiques (dont José Bové) pour discuter des problèmes récurrents de l’EFSA et de leurs possibles solutions.

Organisations signataires :

Firab – Coordination Européenne Via Campesina – Corporate Europe Observatory – Plate-forme anti-OGM italienne – Fondation Sciences Citoyennes

Contacts presse :

Glen Millot, Fondation Sciences Citoyennes (FR), tel : +33 143 147 365
Luca Columbo, FIRAB (IT, EN), l.colombo@firab.it , tel: +39 348 39 88 618
Nina Holland, CEO, (EN) nina@corporateeurope.org, tel: +31 630 285 042
Andrea Ferrante, (IT) European Coordination Via Campesina , a.ferrante@aiab.it , tel:+393480189221

Des images de la conférence et de la manifestation sont disponibles sur
http://www.flickr.com/photos/corporateeuropeobservatory/

Une version détaillée des revendications avec une liste de leurs soutiens est disponible en anglais sur http://corporateeurope.org/sites/default/files/attachments/EFSA-demands-final-12nov.pdf